...
ESPACE DÉPARTEMENTAL DE LA NATURE ET DES JARDINS
CHATENAY-MALABRY (92)
Maîtrise d'Ouvrage Département des Hauts-de-Seine./

Programme Création autour d’un arboretum un centre d’interprétation du végétal./

Surfaces 5 375 m2 SHON./

Mission Concours projet classé second./

Équipe Gilbert Long architecte associé / Atelier Bruel-Delmar paysagistes / Jean-Pierre Brazs muséographe./

Calendrier Mars 1991./

Coût 12 M € ht./
Le projet doit révéler, jouer sur tous les écarts entre réalité et artifice dans ce parc qui offre déjà les dialogues de l’arboretum face à la forêt plus «sauvage» de la Vallée des Loups. Notre intervention doit entrer dans le jeu complexe de la relation réalité/artifice qui lie forêt, parc, jardin, arboretum, serre, forêtarium, représentation scientifique ou artistique, où la notion d’artifice devient floue dans ce système de renvois d’images.
La nef de verre abrite les deux serres, la salle des pas perdus et toutes les circulations qui irriguent le cube de bois.
Celui-ci regroupe les principaux éléments de la structure muséale. Les petites salles d’exposition du musée s’arriment à mi-hauteur sur le flan nord de la grande serre, les plaçant en équilibre entre l’arboretum et le jardin exotique.
La salle des pas perdus est longée par l’aquarium situé dans le socle de la serre.
Le forêtarium se détache en bout de la grande serre, dôme de bois émergeant d’un bosquet en décaissé, offrant un belvédère circulaire sur le paysage. Cette folie de parc, comme la tour de Velléda du parc Chateaubriand contigu, met en relation directe les domaines de l’imaginaire et de la restitution avec les jardins qui l’enserrent.
/ Nogent sur Vernisson - arboretum nal
/ Chatenay Malabry - espace départ.
/ Strasbourg - anciens abattoirs


/ retour projets
Zoom
Dezoom